Baisers Volés

...

24/10/07

Un petit café pour se réveiller ?

Mercredi et toujours pas de billet sur ELLE ?
Mais qu'est-ce qui se passe enfin ???
Alors écoute : le ELLE je l'ai lu tout à l'heure.
Pas lundi non.
Pas mardi, non plus.

J'ai failli m'endormir, à chaque fois un sursaut de ma conscience me disant : non ! non ! tu dois lire jusqu'au bout pour ton blog !
Force est de constater que cette semaine dans ELLE il n'y a rien.
La frange de Kate Moss ?
Perso je m'en fous complètement.
En plus on dirait Marianne Faithfull jeune. Ou Sylvie Vartan au choix.
Si tu ne sais pas qui est Marianne Faithfull c'est une lacune à combler très vite.

Le divorce de Cécilia et Nicolas : ben en même temps chacun fait bien comme il veut non ?
Tellement ça m'intéresse je n'ai pas lu l'interview.
J'ai survolé le papier qui suit l'interview je l'ai trouvé grotesque :
"en clair ni les ors de la république, ni l'adrénaline du pouvoir, ni le chant des courtisans n'auront suffi à combler la femme."
Je sais pas vous mais moi y'a quelquechose qui me dérange profondément dans cette phrase.

Attends qu'est ce qu'il y a d'autre... la série de mode : oulalalah c'est la série que ELLE sort trente fois tous les hivers chaque années : comment bousculer ses classiques ça aurait pu s'appeler.
Je note tout de même qu'il y a des boots sympa chez Martin Margiela.
Le prix n'est pas précisé c'est bien dommage.

Ensuite.
Faut que je le rouvre parce que c'était tellement intense comme lecture que je ne m'en souviens déjà plus.
Ah oui on apprends que Fonelle à un blog.
Que Fonelle c'est Sophie Fontanel.
Ah pardon ! Je ne savais pas !

La leçon de style : comment porter des carreaux.
Alors là merci ! c'est vrai que c'est super dur à porter : des fois qu'on seraient tentées de mettre un kilt ou un bombers de skinhead écossais, nous voilà sauvées in extremis par Aurélie Gaillard qui nous ressort une fois de plus les inénarrables robes de femme enceinte.
Ecossaises donc.

Un article sur Comment finit Harry Potter...
Là je me dois de préciser que je n'ai jamais lu Harry Potter, que je ne suis pas allée au cinéma voir Harry Potter.
Comment dire ? Mais pour lire Harry Potter il faut soit avoir un esprit trèèès jeune, soit être harcelée par une buzz agency qui voudrait que tu en parles sur ton blog... sinon je ne sais pas.
Cet article je le range avec une nuit au paradis de la tectonik : un sujet qui n'intéresse que les ados je présume.
La cible de ELLE donc.
En fait chez ELLE ils font des articles sur des thèmes vendeurs.
Combien de gens ont tapé tactonik sur google : wouah tant que ça ?
Allez on fait un papier !
(je te résume la conférence de rédaction)

L'exercice promo à fond la caisse de Marc Lavoine : je sors un nouvel album, j'ouvre ma maison à ELLE, je montre ma femme et mes enfants... et toc 5 pages : qui dit mieux ?
Gainsbourg nous avait montré que pour passer sa vie en couve de Match, Gala et cie il n'y avait quasiment que cette recette, alors Marc pour vendre son disque il déballe tout !
Habillée en Hermès, Dior etc. la famille vit simplement dans sa résidence secondaire du Gers
Comme faudrait pas non plus faire trop apprêté (on est quand même à la campagne je te signale) Marc a gardé ses espadrilles pour jouer de la guitare dans le couloir.

De plus en plus soporifique l'article sur les faux seins.
Certainement une tendance à la hausse et des prix en baisse si il y a un article.

Ouf on arrive à ELLE à Paris avec la sublime et intelligentissime Emmanuelle Devos qui annonce tout net la couleur : non elle ne parlera pas de ses enfants ou de ses amours, elle s'en tiendra au cinéma du panthéon, au musée du luxembourg, au jardin de l'observatoire... un vent de fraîcheur souffle sur les dernières pages de ELLE.

Posté par do mino à 16:01:00 - Revue de Presse - Permalien [#]