Baisers Volés

...

06/01/08

Défaut d'origine*

Les soldes arrivent à grands pas et pourtant je n'ai pas prévu de frénésie bancaire.
Car ma plus grande résolution pour 2008 sera de faire marcher ma cervelle sur plus de 2 questions au moment d'acheter de la mode.

Chance ou malencontreux hasard pour la modasse que je suis qui aimerait acheter sans se poser d'autres questions que :
- est-ce que ça me va ?
- est-ce que j'ai les moyens ?

la maison parentale est abonnée à Que Choisir.
Je lis Le Monde.
Or en septembre 2007, QC s'est fendu d'un article passionnant sur les conditions de travail en Asie et les très lourdes nuisances environnementales générées par le textile.
Or il y a peu un article du Monde relatait les conditions de travail déplorables d'un atelier clandestin indien travaillant pour GAP.

Résumé : En Inde, quelque 60 millions d'enfants produiraient 20 % de la richesse nationale
Extrait : L'hebdomadaire britannique « The Observer » a révélé le dur labeur imposé à des mineurs qui confectionnaient des chemisiers pour Gap. Dans ce pays, le travail des enfants est pourtant interdit depuis 1986. Les autorités indiennes, en partenariat avec les organisations non gouvernementales (ONG) locales, multiplient les opérations de « sauvetage » d'enfants dans les ateliers textiles de New Delhi, après que l'hebdomadaire britannique The Observer a révélé qu'une dizaine d'entre eux confectionnaient des chemises pour la ligne Gap Kid du géant américain du prêt-à-porter. Lundi 29 et mardi 30 octobre, une vingtaine de mineurs auraient ainsi été secourus.

Article publié le 01 Novembre 2007/ Par Julien Bouissou
Source : LE MONDE

Comme qui dirait les écailles me sont tombé des yeux !

Il semble d'ailleurs que les entreprises les plus versées dans la communication "éthique" soient les plus douteuses.
Quelle blague de voir ensuite gap "s'impliquer" avec gap(red).
Je trouve tout aussi scandaleuse l'omerta qui frappe la presse féminine sur le sujet.
Après la parution de cet article dans Le Monde et The Observer, nulle mention chez les féminins, par contre des pavés sur la collaboration avec Pierre Hardy, des coups de semonce "précipitez-vous chez GAP shopper ce truc indispensaaaable", ah ça il y en avait...
Parce que GAP préfère rincer à coup d'énormes chèques people et designers.
Tout cela afin d'orchestrer de gigantesques coups marketing, qui reviennent certainement plus cher que de tenir la gageure d'un circuit de travail "propre" (voir le pourcentage marketing contre celui de la main d'oeuvre pour un vêtement + bas).

Au sujet de l'article paru dans Que Choisir : neuf associations de consommateurs européennes dont l'UFC Que Choisir ont voulu en savoir plus sur les conditions sociales et environnementales de production de vêtements commercialisés par 35 enseignes implantées en Europe. Toutes ces marques dont 13 présentes en France ont recours à des fournisseurs de pays émergents.
L'analyse de leurs rapports de développement durable, comme de politiques mises en place pour garantir des conditions de travail décentes est accablante.

Au Pakistan le salaire horaire culmine à 17 centimes d'euros de l'heure et la semaine  de travail à 80 heures.
Le travail des enfants est toujours possible.

En Inde ou le travail des enfants est illégal, des ateliers clandestins existent à foison, témoin l'article du Monde au sujet de GAP.
Dans cette vaste étude seules les enseignes H&M, et dans une moindre mesure C&A et Mango sortent du lot grâce à des politiques volontaristes d'éradication des mauvaises pratiques.
À l'opposé, Benetton, Kiabi, Kookaï et la Halles aux Vêtements ne s'impliquent pas, sous prétexte qu'il est trop laborieux de contrôler ses fournisseurs.
H&M quant à elle diligente près de 1500 audits par an chez ses fournisseurs, rend publique la liste de ses site de production.
Promod, Mango et Zara ont signé avec leur sous-traitants des chartes qui reprennent les préconisations de l'Organisation Internationale du Travail.

Mais en règle générale la pression des enseignes vers leurs usines pour toujours abaisser les coûts de fabrication est continuelle, aussi malgré la volonté de moraliser ces pratiques, le contrat échoue majoritairement au moins cher et donc au moins socialement et écologiquement disant sous-traitant.

Les vêtements sont vendus en moyenne 10 fois le prix qu'ils sont achetés.
La main d'oeuvre représente 1%, la matière première et sa transformation 12%, autant pour les frais de transport et 74% vont dans le marketing.

Tout cela est bien moche et il reste en plus la fabrication même du textile :
Emploi de pesticides, recours aux dissolvants aromatiques, aux métaux lourds, aux produis chimiques chlorés... la liste des substances toxiques s'est allongée ces dernières années.
La culture intensive du coton est un désastre écologique sans précédent comme la disparition de la mer d'Aral en Ouzbekistan.
La pollution des eaux engendrée par la culture du coton touche cinq millions de personnes et provoque des épidémies de tuberculose et des maladies rénales.
Entre 25 et 77 millions de personnes souffriraient d'empoisonnement aigu lié à cette culture.

Autre point noir, pour le coup évident : la facture énergétique.
Quel trajet suit une chemise vendue chez un détaillant américain ou européen et estampillée made in China?
Le coton est produit au Pakistan, filé et tissé en Malaisie, tandis que col et manchettes sont réalisés en partie au Japon.
Le tout reprend le bateau pour la Chine où les pièces sont cousues entre elles et les boutons posés, les finitions achevées.
Le vêtement repart ensuite en bateau pour rejoindre son pays de vente.

La seule chose à comprendre d'après moi c'est que le consommateur sera le levier du changement :
Alors je vais...
Privilégier les enseignes dont je sais qu'elles tentent de moraliser leur circuit de travail et le made in france.
Préférer une belle paire de boots Repetto complètement made in France à 3 paires de cheap made in china.
Ne pas surconsommer  : à quoi bon dix t-shirts, jeans, robes, sous  prétexte que ce n'est pas cher ?
Boycotter complètement les marques douteuses (pré-citées ci-dessus)

Voilà ! vous comprenez pourquoi le fameux gilet kookaï n'a jamais été acheté.
Pourquoi GAP et moi c'est fini.
Sans parler du fait que ces marques vendent finalement une bien piètre qualité de vêtements.
À quand une vraie transparence sur les sites de vente en ligne ?
C'est déjà bien rare de pouvoir entrevoir la composition d'un vêtement alors son lieu de fabrication...

Vivement les soldes n'est-ce pas ?

Posté par do mino à 07:20:00 - Fa Fa Fa Fashion - Commentaires [44] - Permalien [#]

Commentaires

    Entièrement d'accord avec toi.

    Posté par Sté, 06/01/08 à 10:07:15
  • Bravo! Quel billet étudié! Le problème, c'est qu'effectivement, à cause de la multiplication des intermédiaires, la traçabilité des vêtements est difficile à établir! Mais là où j'ai été plus que surprise, c'est que j'ai pu constaté que la majeure partie de mes achats faits chez zara cette année avaient été fabriqués en espagne ou au portugal (quoiqu'il ne soit pas fait mention de la provenance des tissus etc), alors que ma jupe et ma robe Isabel Marant avaient été fabriqués... en Inde!

    Posté par zabou, 06/01/08 à 10:28:18
  • Je n'ai qu'une chose à dire: bravo pour cet article, qui nous fait réfléchir et nous pousse à acheter autrement. Je n'ai jamais acheté chez Gap ou Kookai et en voyant cet article, j'en suis bien contente!

    Posté par jeunedemoiselle, 06/01/08 à 10:37:18
  • Bravo pour ce billet que tu préparais depuis déjà un moment. Cette triste situation n'est que le résultat d'une course à la compétitivité qui a conduit à la quasi-disparition de l'industrie textile française (laquelle n'était guère plus respectueuse d'écologie, qui n'était pas de mise il y a quelques années, le textile a toujours consommé beaucoup d'eau, polluée par les teintures notamment). De là on est passé au Maghreb, puis à la Turquie, puis aux pays d'Asie... toujours dans une recherche des meilleurs coûts et des meilleurs profits. On peut supposer que le coût prohibitif des transports, lié au cours du pétrole, ramènera un peu d'ordre. Reste l'éducation des consommateurs, mais il est à craindre que l'habitude du "toujours moins cher" et de l'achat d'un prix plutôt que d'un produit mette bien du temps à s'inverser.

    Posté par Frieda l'écuyère, 06/01/08 à 12:08:52
  • merci

    …pour cette bonne mise au point. J'ai appris plein de choses grâce à ton billet… et je suis ravie de savoir que H&M sort un peu du lot, ouf ! C'est le Que Choisir de ce mois dont tu fais référence ?

    (alors, tu as acheté quoi chez American App hier ?)

    Posté par nanikaa, 06/01/08 à 12:16:42
  • en effet ma chérie ça calme total.. moi déjà peu motivée à solder car trop claqué en ventes presses..
    De toutes façons plus ça va & mieux je shoppe, jé préfère une belle pièce de créateur à dix mille trucs cheaps que je ne vais pas porter; mais vivre sans me pointer chez Hutte & mumute ainsi que NewLook : j'aurais du mal quand même..
    Mais aujourd'hui tu peux te saper créateur sans que ça te coûte un salaire; Emilie Casiez, Dedikate sont deux marques que j'adore & leurs prix ne sont pas délirants.

    Posté par MARIE SUE, 06/01/08 à 12:37:19
  • C'est pire que le 20h00 !!

    Je regarde mes dernières fashionneries et Ouf ! sur les étiquettes y'a marqué Made In France, je me sens mieux... mon compte en banque, un peu moins !

    Comment vais-je pouvoir acheter éthique pendant les soldes, alors qu'il faudra arracher des mains d'autres modeuses le bien convoité ?!

    Je me rassure en me disant que le je pourrais toujours aller chez Hash&eM, avec presque bonne conscience ?

    Cela dit, je suis d'accord avec toi où en cette fin d'année on a vu fleurir dans différents mag féminin l'engagement de certaines marques... sans toutefois fouiller l'affaire au delà des infos communiquées par les agences de presse... Mouais, on est pas dupes, tout de même ?

    Sur ce une très bonne année à toi et... Bons soldéthiques ?!

    Posté par mariga(z), 06/01/08 à 12:48:02
  • mdr....tu m'as calmé la...et chie mihara ça va je peux???!!
    petite digression: ça me fait tout juste rire d'ailleurs les gens qui se prétendent anti-fourrure et défenseurs des animaux et qui arborent des vêtements made in china, india, de beaux pulls bien naturels, filés par des gamins.... arrêtons les contradictions, et choisissons une seule ligne de conduite...

    Posté par pipelette, 06/01/08 à 12:50:11
  • merci pour vos commentaires !
    j'avoue que je craignais un peu les réactions !
    pour zabou : j'ai cru comprendre que zara avait choisi d'assembler les pieces en espagne afin de réagir très vite aux différentes fluctuations de la mode.
    nanikaa : c'est le que choisir de septembre 2007, j'ai mis du temps à oser faire ce billet
    et pour amap j'étais un peu déçue j'ai pris un sweat à manches longues bleu marine, rien trouvé d'autre. et toi ???

    Posté par domino, 06/01/08 à 12:58:04
  • pan dans la figure

    encore une fois, tout est une question de responsabilité. plus ce genre d'articles se diffusent, moins il est facile de continuer à faire l'autruche (à moins d'un grand cynisme, peut-être?). après... rien n'est simple. déjà, comme pour le bio, le commerce équitable est une belle idée mais inaccessible, pour une question de prix, à peut-être 80% de la population française. assouvir ma passion de mode tout en mettant de la morale dans ma consommation, je ne demande pas mieux mais c'est impossible pour moi d'acheter seulement du made in france... tu me diras: alors achète moins! et c'est peut-être une solution, en tout cas je vais y réfléchir sérieusement. mais les mômes indiens qui survivent -mal, mais quand même- comment vivront-ils sans les trois sous que leur rapporte leur boulot chez les textiliers?? dans ce domaine, tu peux te retrouver à penser faire le bien et à démolir un équilibre (choquant, certes): ça me rappelle ces petits mômes, en colombie je crois, qui avaient manifesté pour pouvoir continuer à travailler pour ne pas crever de faim ou finir dans un gang...

    Posté par ava, 06/01/08 à 13:03:09
  • ava je comprends ce que tu veux dire mais les ateliers clandestins dont il s'agit pour la plupart ne payent pas ou trop peu ces enfants en tout cas c'est ce qu'à rapporté l'observer après le scandale de gap et d'autre part en inde le travail des enfants est illégal depuis 86...
    enfin de toute façon pour moi la solution est surtout d'acheter moins et de privilégier les filières qui font un effort comme h&m.

    Posté par domino, 06/01/08 à 13:10:47
  • MERCI! je suis super contente de lire ton article. Et je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai de plus en plus de mal avec toute cette surconsommation qu'on voit partout dans la presse et dans les blogs. Mieux vaut évidemment une pièce que 15 qui sont de mauvaise qualité, et n'oublions pas, chères! Parce que les prix de Kookaï par exemple, je trouve ça loin du cheap quand même! et puis, c'est trop facile de fermer les yeux sur la manière dont ça arrive dans ton dressing. On a la chance de vivre en France, on devrait être responsable et s'auto éduquer. Donc, vraiment, bravo pour cet article qui tombe à pic!

    Posté par mzelle-fraise, 06/01/08 à 13:33:54
  • tu m'as fait réaliser pas mal de choses et notamment, que je me voilais un peu la face quant à l'origine de mes cheaperies... Si c'est pas cher, c'est qu'il a un loup, non?
    Enfin, d'après ce que tu dis, H&M et Zara sont commerço-conscients et c'est tant mieux parce que ce sont eux mes fournisseurs les plus réguliers.
    Maintenant, comment savoir si une marque applique une déontologie rapport à la farication? tu sais s'il existe un organisme qui recense les bons élèves?
    Et puis, on parle de fringues, mais il n'y a pas que ça (jouets, par exemple...)
    Merci en tous cas ma Domi! On devrait classer ton blog comme source d'intérêt plublique!!!!

    Posté par benetie, 06/01/08 à 14:01:51
  • benetie : je ne sais pas comment on fait pour savoir malheureusemnt !
    par contre des journaux comme que choisir publient régulièrement des enquêtes très sérieuses (dont celles ci puisqu'il y avait 13 associations de consommateurs europpéennes qui ont enquêté), donc c'est une bonne source d'infos.
    aussi pour les jouets, l'alimentation, l'electroménager.
    d'aileurs pour les jouets tous les mois ils publient la liste de ceux qui sont défectueux ou toxiques.
    mzelle fraise : oui c'est exactement ça on doit s'auto éduquer !

    Posté par domino, 06/01/08 à 14:20:29
  • acheter moins & mieux, c'est vraiment du bon sens... la difficulté du "moins", c'est donc qu'il faut être sûr de son coup. et ce que je lis, moi, sur tous nos blogs, c'est que nous sommes de petits animaux versatiles et sans cesse stimulés pour ressentir de nouveaux besoins... les blogs sont eux-mêmes des machines à te donner envie de dépenser encore et encore ! un blog mode décroissant, tu penses que ça le ferait domino ? en tout cas merci de mettre quelques grammes de jugeotte dans nos petites têtes.

    Posté par ava, 06/01/08 à 14:37:59
  • ava : exactement le blog pousse à la conso mais on peut consommer intelligent c'est ça qui me paraît indispensable.
    pis notre ami suédois est quand même le grand gagnant avec son offre multivérifiée, ça veut dire qu'on peut consommer pas cher mais pas inconscient.
    (ouf)
    puis je trouve que mzelle fraise à raison : tu as vu le prix d'une fringue kookaï ?
    d'une ballerine pas trop moche andré ?
    ces marques misent tout sur le marketing et bafouent des populatins entières, non vraiment on ne peut pas fermer les yeux là dessus.

    Posté par domino, 06/01/08 à 14:46:23
  • Eh bien ça sent la révolte des consciences sur la blogo ça fait du bien. Je trouve ton billet intélligent et responsable. C'est vrai qu'à vouloir acheter pas cher nous sommes en grande partie coupables de cautionner les actions de ces grosses boîtes. Et puis comme Zabou le disait même certains créateurs font fabriquer leurs vêtements ds des pays pauvres. Je ne sais pas pourquoi tu as hésité à écrire ce billet, bravo!

    Posté par Wafa, 06/01/08 à 15:05:03
  • il nous reste toujours am'app' !

    sinon, râté pour mon joli pull sessun en coton et bambou acheté hier en pré-soldes... made in china, ça commence mal !

    Posté par solenne, 06/01/08 à 15:24:04
  • Felicitation pour ton billet !
    mais on pourrait agir aussi à notre niveau ? les blogs ? en faisant une sorte de pétition pour que les sites de ventes en ligne mettent systematiquement la composition et le "made in" dans le descriptif ?

    Posté par walinette, 06/01/08 à 16:57:40
  • ça fait des années que j'achète plus chez kookaï ou gap. je trouve leurs prix totalement délirants ! c'est quand même à peine du sur-naf naf, non? y a un truc avec les marques de PAP ces dernières années qui est de faire grimper leurs prix parce que psychologiquement, il parait que si c'est trop cheap, on se dit que c'est de la merde (alors qu'on rêve de jeans aux prix d'un AR Paris-NYC).je suis hyper contente pour nos suédois, en tout cas! on créé un groupe de lobbying anti-kookaï ?

    Posté par ava, 06/01/08 à 18:01:01
  • voilà pourquoi je t'aime toi... tu mets les pieds ds le plat et tu nous ponds un article ultra bien documenté, ultra bien écrit qui devrait être relayé sur tous les blogs. je ne parle même pas de la presse féminine... merci domino, je connaissais la plupart de ces éléments mais ton article est vraiment d'une clarté et d'une intelligence rare. va de retro Gapanas et kookaias!!

    Posté par punky b, 06/01/08 à 21:37:28
  • Gloups... Ces faits font frémir... Je suis comme toi, je ne souhaite pas acheter des vêtements cheap tout en sachant qu'ils ont été fabriqués dans la souffrance et le profit à tout prix. Mais à quand une meilleure visibilité des conditions de fabrication? (je regarde déjà l'origine du produit mais cela ne suffit pas)

    Bon point tout de même pour H&M car j'étais persuadée que leurs prix faibles cachaient quelque chose de monstrueux. Il semble qu'il n'en est rien.

    Un grand merci pour cet article!

    Posté par Eugenie B., 06/01/08 à 22:39:53
  • Je me suis déjà énervée sur le sujet, mais c'est comme le principe des baskets !! Je n'en achète pas et n'en porte pas parce que je suis contre la fabrication et le marketing faussement cool de certains produits pas très nets...
    Bon j'ai juste des springs court, une marque sans aucun message ni publicité, ce qui me plait.

    Posté par Rosemary, 07/01/08 à 00:39:35
  • sans parler du désastre environnemental de la production de coton !

    Posté par lili, 07/01/08 à 09:27:02
  • Donc, si je résume bien, dans les enseignes low-cost, seul H&M respecte encore la législation sur le travail? Gap, je n'y mettais que rarement les pieds, mais je crois effectivement que je ne vais plus le faire DU TOUT. Le souci, dans cette attitude citoyenne : comment faire comprendre que ce boycott n'est pas lié à leur collection mais à leur façon de produire?

    Posté par gall, 07/01/08 à 11:28:36
  • C'est toi Domino Chazal?! Un peu de sérieux n'est pas mort d'homme je te l'accorde! Faudrait pas tout le temps déconner tu crois pas! Fais chier j'ai pu' d'sous, hé oui déjà! Ca m'apprendra a être trop généreuse pour Noel!

    Posté par Dyns, 07/01/08 à 12:52:52
  • Et encore une fois c'est à nous petites gens de réagir face à l'exploitation de ces petitous car que font nos politiques ? à part roucouler sous le soleil qui chanteluit ? car le véritable problème est bien là, pourquoi les industriels font ils travailler les pays en voie de développement ? pourquoi le made in france est il un espèce en voie de disparition ? En France comme dans les pays développés en général les charges et autres taxes sont bien trop élevées, les industriels ne sont pas débiles et vont forcément là où leur intérêt les mène. Pourquoi les politiques ne feraient ils pas un effort pour ramener à eux ces fortunes qui relanceraient par là même l'économie de nos pays. Bien sûr nous pouvons tous à notre niveau faire quelque chose contre cette exploitation minable en boycottant les marques qui abusent, mais à grande échelle nous ne pourrons jamais lutter contre l'appel de la confection à moindre coût.

    Posté par NsD, 07/01/08 à 13:16:33
  • NsD : je sais bien ce que tu veux dire que ce soit pour les industriels ou les petites entreprises on n'est vraiment pas aidés en france.
    mais ce sont tout de même de très gros groupes industriels qui abusent le plus surtout lorsque tu regardes la proportion marketing/main d'eouvre et le consommateur à un vrai pouvoir.
    Tout comme il y avait eu le scandale des paraben qui a obligé de nombreuses marques à revoir leurs crèmes.
    dyns : re traite moi de blonde toi !
    gall : évidemment je n'ai rien contre pierre hardy mais en s'associant à gap, il cautionne un façon de produire.
    d'ailleurs gap rencontre souvent de gros problèmes sur la façon de traiter son personnel de boutique.
    et je pense que quand on tombe sur une enquête de ce genre ou un article dans un quotidien qui n'est pas relayé, c'est aussi à nous de le faire.
    ça fait circuler l'info, à nous ensuite de prendre nos responsabilités de consommateur ?
    rosemary : même si spring court ne travaille pas son marketing comme gap, je n'en sais pas plus sur leur façon de produire. Produit en Thaïlande d'ailleurs spring court.
    lili : oui justement il y a tout un paragraphe sur ce point
    eugénie : oui vu que le made in correspond juste au pays d'assemblage, ça ne nous apprend pas grand chose.
    punky : merci ! mais tu sais je me suis contenté de reprendre les infos de cette enquête, d'ailleurs je te conseille de la lire, je n'ai pas pu tout mettre.
    walinette : tu as raison on devrait exiger une vraie transparence de l'étiquette pour les sites de vente online.
    solenne : ouais am app d'ailleurs j'y étais l'autre jour !
    pourrie cette boutique du marais soit dit en passant!

    Posté par domino, 07/01/08 à 13:53:27
  • J'ai adoré ce post. J'adore quand les choses sont dites... Et sans humour, juste crûment comme ça... Bon et si on arrêtait d'être des moutons tout pourris de l'éthique.... Donc
    1) Merci
    2) Je pensais qu'H&M était le pire, alors que finalement peut-être pas.
    3) Et pis bonne année, j'ai pas fait encore!!!

    Posté par une chic fille, 07/01/08 à 14:29:14
  • Chapeau bas

    Oui bravo pour cete article très complet, et pour avoir participé à certaines conf ou débats sur le sujet, c'est un super topo que tu nous as fait.
    Je voudrais juste ajuster 2 choses.
    D'abord concernant le calcul des coûts et des marges. Oui, il y a parfois des marges (*10) choquantes rapport au travailleur à la base. Toi tu le sais certaienement, mais ces calculs ne sont pas tj aussi simples et cette marge induit souvent des frais dont on ne se rend pas compte quand on n'est pas dans l'industrie du textile. Donc pour ceux quine connaisent pas, il ne faut pas trop simplifier sinon on n'achète plus rien, tellement on se dit foutage de gueule (mais ok, c'est parfois vrai).
    Le 2ème point, plus important pour moi, est le fait de se dire qu'acheter made in France est une solution. C'est bien quand c'est possible, mais ce n'est une solution en rien de privere nos proches voisins qui font bien leur boulot de ces revenus. Je m'explique : dans le cas des pays du Maghreb, grand façonnier pour l'Europe, c'est indispensable que ces pays travaillent, si les usines respectent des charte de travail et mieux encore des aspects environnementaux, il n'y a rien de choquant et meme c'est bien d'acheter du madi in Maroc, etc... Car si ces pays ne vont pas bien, l'EUrope n'ira pas bien non plus. L'europe et le pourtour mediterraneen est dans un equilibre précaire et lié. Ne l'oublions pas!
    Et que la Chine soit l'usine du monde, on va avoir du mal à l'enrayer, alors c'est un fait, mais par une conscience individuelle qui doit devenir collective, on doit pousser ces pays difficilement controlable à faire "propre". en bref, ne pas etre trop idéaliste, mais faire preuve de réalisme pour faire efficacement avancer les choses dans le bon sens, déontologiquement correct.

    Posté par Material girl, 07/01/08 à 18:14:07
  • ça prend aux tripes tout ça ..... impossible de remettre les pieds chez kookaï ou gap après tout ça .... en tout cas merci pour ta franchise

    Posté par gdp, 07/01/08 à 18:48:16
  • Domino j'ai vraiment adoré ce post!
    tout est tellement bien dit et bien étudié de quoi nous freiner un peu avant les soldes!
    Mais est ce réellement suffisant?
    Bon je n'ai aucune pièce kokai ou gap dans mon dressing mais il ne faut pas parler uniquement de fringues, il faut aussi qu'on parle de riz et de café. Malheureusement on s'arrête souvent devant le prix et on regarde rarement l'etiquette!
    Il faut résponsabiliser le consommateur, il faut passer l'info...Il y a 6 ans, uniquement 5% des français ont déjà acheté un produit issu du commerce équitable. Aujourd'hui les français sont beaucoup mieux renseignés et ne tirent plus la geueule quand on parle équitable!
    La seule conhtrainte reste le prix!

    Posté par ithaa, 07/01/08 à 19:27:20
  • Material Girl : le problème n'est pas de faire travailler les autres pays mais plutôt les dérapages qui en découlent. Il éxiste évidemment dans ces pays des règlementations mais qui sont tellement contournables au vu et au su de tous, c'est comme ça, on ne peut pas changer si facilement des siècles de culture. A nous de faire de notre mieux pour limiter les dégâts à notre niveau et avec nos moyens car comme tu le dis pour nous aussi c'est une question de prix.

    Posté par NsD, 07/01/08 à 20:29:56
  • material girl : le problème ce n'est pas de fabriquer dans tel ou tel pays, mais la manière dont les pays en question gèrent leur main d'oeuvre et le fait que les grandes enseignes préfèrent fermer les yeux là dessus.
    et tu oublies que la chine est l'un des seuls pays à bafouer systématiquement et refuser de ratifier toutes les propositions "propres"
    en plus de ça à marques disons "égales" niveau prix et implantation dans le monde je ne saisis pas pourquoi vanessa bruno fabrique en chine et agnes b en france ?
    en tout cas je ne veux pas me résoudre à la chine, usine du monde ; c'est à notre économie de permettre que demain créer des emplois ne soit pas un gouffre financier et monter son entreprise un saut dans l'endettement.
    gdp : je trouve qu'on devrait toutes lire un peu plus la presse quotidienne, ce genre d'infos n'est pas si difficile d'accès.
    ithaa : pour moi au delà de ça il faut acheter en suivant les saisons, les nôtres.
    et pour le commerce éthique sur les produits indispensables type riz, café ça depend. finalement sur un exemple très bête (une tablette de chocolat au monop) lindt est au même prix que la tablette commerce équitable. au centime près.
    d'ailleurs tu ne penses pas que si nous consommateurs privilégiants certains produits, la demande augmentera et les prix baisseront ?

    Posté par domino, 07/01/08 à 21:00:16
  • Moi grande fan de GAP, la moutarde commence à me monter au nez- ce n'est pas la premiere fois que je lis des articles alarmants sur leurs methodes de production. Et en plus on peut pas dire que ce soit vraiment pas cher.... Ceci dit parmi mes bonnes resolutions : il y avait collectioner au lieu d'accumuler et acheter des belles pieces....Hermes par exemple qui produit presque exclusivement en France....en economisant serieusement je pourrais me payer une paire de chaussette et un t-shirt manche courte....je plaisante mais pas vraiment. Moins c'est plus - telle sera ma devise !

    Posté par Miss Zen, 07/01/08 à 21:49:57
  • Je suis tout à fait d'ak sur préviligier peu de pièces mais des belles, fabriquées de façon éthique que du cheap qui bafoue la dignité humaine. Je suis agrablement surprise pour H&M

    Posté par Lorraine, 07/01/08 à 22:14:37
  • ecoeurant en effet que ces infos n'aient été relayées nulle part dans la presse "féminine".. heureusement Domino veille
    En même temps je suis tombée de haut avec ton Vilac made in Thailande alors bon, quoi croire... :-/

    Posté par opio, 07/01/08 à 23:20:45
  • Passionant, ce billet. Je savais pour les conditions pathetiques de travail des employés de Gap mais pas pour Kookai,Kiabi,et etc....
    Je peux confirmer pour les prix, un pantalon "Abercrombie", acheté 20,000 Kip au Laos (un euro)
    et vu aux etats unis à 60 dollars.
    Acheter de la qualité, ça ne peut que être bien, ethiquement ou modassement.
    Cette histoire, ça me rappelle aussi quand j'ai regardé l'etiquette d'un tee shirt (tres populaire ici) avec le slogan "100 % Made in America and proud of it!" et que il etait marqué "made in india".

    Posté par la chipie, 07/01/08 à 23:47:12
  • Je comprends bien ce que tu veux dire, et je suis d'accord pour pas se résigner, mais je parle de trouver les bonnes solutions avec réalisme et ne pas penser qu'on peut revenir 20 ans en arrière où la France était encore compétitive. Il faut trouver de vrais moyens de "bataille", de vrais champs de valeurs ajoutées. Quant à la ratification des accords, oui la conscience populaire peut être un moyen d epression. Et il faut en trouver d'autres.
    Petite précision, Agnes B, made in France, moi aussi ça m'a motivé longtemps, mais maintenant elle fabrique aussi en Chine... (j'ai visité un de ses usines..)

    Posté par Material girl, 08/01/08 à 10:36:41
  • pff c'est pas vrai ? pour agnes b ?????
    tiens ça me déprime.

    Posté par domino, 08/01/08 à 16:05:33
  • Bravo pour ce billet ! Une questyion : accepterais-tu que je le mette en ligne en précisant la source, l'auteur, le blog ( et que tu mettes une intro de préssentation de ton blog et de tes motivations ) s'il te plaît ? Ca me touche beaucoup, le sujet que tu soulèves, et comme l'ont dit certaines, il faudrait relayer un maximum cet article...

    Posté par Princesse Audrey, 08/01/08 à 17:38:07
  • princesse audrey : pas de souci, au contraire, par contre mon blog je ne saurais pas trop quoi en dire, j'aime juste parler de mode et de musique.

    Posté par domino, 08/01/08 à 18:12:13
  • Alors je le mettrai en ligne demain en précisant que tu es l'auteur, que je copie-colle avec ton accord, et que ton article m'a touchée. Je préciserai aussi la source, ton blog. Merci ! Et bravo encore pour cet article, que je trouve important.

    Posté par Princesse Audrey, 09/01/08 à 08:56:13
  • ca permet de remettre les idees en place ... c'est vrai qu'on a tendance a acheter a zara, h&m, et autres et que c en'est aps la que l'ethique est pratique ... allez, promis, j'essaie d emieux regarder les etiquettes ...

    Posté par cecile, 09/01/08 à 14:00:05

Poster un commentaire